LA MANIF POUR TOUS 03

A noter dans vos agendas : Ludovine de La Rochère à Moulins le 22 juin 2015

 

Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour tous,

viendra vous rencontrer

à Moulins

lundi 22 juin 2015

 

 

le lieu, les horaires et le programme vous seront communiqués au plus vite,

mais notez d'ores et déjà ce rendez-vous dans vos agendas !

 

Nous vous attendons nombreux !

 

Présentation du Tour de France

A partir du mois de mai, La Manif Pour Tous fait son tour de France ! En partant à la rencontre des Français, nos équipes et nos porte-paroles entendent sensibiliser le grand public encore bien incrédule devant le scandale de la GPA. Avec ce « Tour de France », La Manif Pour Tous prépare la mobilisation générale pour dire NON à la l’exploitation de la femme, NON à la marchandisation de l’enfant, NON à la déshumanisation, NON aux usines à bébés. Cette série d’événements vient également soutenir l’initiative « No Maternity Traffic », pétition internationale adressée au Conseil de l’Europe pour dire non au trafic d’enfants, à l’asservissement de la femme et à la destruction de la famille

 

A programme, partout en France, des conférences, des soirées-débat, des projections de film, des opérations de tractages et de collages, des rendez-vous avec les décideurs et les élus…

 

Ensemble, agissons pour l’abolition universelle de la Gestation Par Autrui !

 

 

Posté par DUDOUIT à 18:01 - Permalien [#]


La GPA à nos portes !

 

Vous trouverez ci-dessous un lien vers un reportage TV diffusé dimanche 3 mai 2015 sur la RTBF (l'équivalent de France 2 en Belgique) à propos d'un “salon de la GPA” qui s'est tenu ce week-end à Bruxelles. Il ne dure que 4mn mais il est édifiant et nous montre ce qui va arriver en France si nous ne faisons rien.



http://www.rtbf.be/info/societe/detail_les-politiques-s-insurgent-contre-la-gpa-commerciale-pas-les-couples?id=8971326



N'hésitez pas à faire circuler cette vidéo auprès de vos connaissances, auprès de vos élus pour les sensibiliser, les interpeler.




Quand nous parlons de marchandisation d'êtres humains,
il ne s'agit pas d’un fantasme, mais bien d'une réalité,
le reportage le montre clairement.



   
Il y a urgence !



Sournoisement les choses se mettent en place pour que la GPA devienne inéluctable en France : décisions de la CEDH non contestée par le gouvernement, circulaire Taubira, arrêt des tribunaux nationaux… 




Il faut arrêter ce processus, il est encore temps.



N'hésitez pas à signer faire signer la pétition internationale “No maternity traffic” qui réclame une action concertée des États pour abroger la GPA, le trafic d'enfants et l'exploitation du corps des femmes. De nombreuses associations européennes, parmi lesquelles la Manif pour tous et Alliance Vita, se sont regroupées pour cette action.



http://www.nomaternitytraffic.eu/wordpress/
 
 

 

 

Posté par DUDOUIT à 11:49 - Permalien [#]

Deux ans après la loi Taubira...

Tous nés d’un homme et d’une femme

 

Paris, le 22 avril 2015

 

Communiqué de presse

 

2 ans après son adoption :

la loi Taubira est loin d’être entrée dans les mœurs

  

Malgré les affirmations péremptoires du Président de la République, le mariage et l’adoption pour les personnes de même sexe sont loin d’être entrés dans les mœurs. La loi Taubira est toujours contestée et une majorité de Français s’inquiète de ses violentes conséquences sur la filiation avec la PMA « sans père » et la GPA (mères porteuses).

 

N’en déplaise à François Hollande, la remise en cause de la loi Taubira est bien présente au cœur de la société française et du paysage politique. Aucun ténor de l’opposition ne milite aujourd’hui en faveur de cette loi. Au contraire, ils souhaitent tous revenir dessus d’une manière ou d’une autre. Seules les modalités de cette remise en cause suscitent aujourd’hui un débat qui oscille entre l’abrogation sans rétroactivité, la réécriture ou bien encore la proposition d’une alternative. Quant à la pression populaire, elle est toujours aussi surprenante que forte, comme en témoigne l’enthousiasme, l’audace et la détermination des centaines de milliers de familles qui continuent régulièrement de faire entendre leurs voix, comme ce fut le cas à l’automne dernier à Paris et Bordeaux. La Manif Pour Tous reste également toujours mobilisée pour combattre toute forme d’homophobie, c’est-à-dire tout manque de respect à l’égard d’une personne au motif de son orientation sexuelle.

Signe de sa vitalité, le mouvement social initié par La Manif Pour Tous continue également de se développer, à l’image d’Europe For Family qui effectue un précieux travail auprès des institutions européennes et de Vigigender qui, après avoir contribué avec succès à freiner l’idéologie du genre à l’école, poursuit aujourd’hui son action dans les entreprises, l’administration et les services publics. Tout ce dynamisme contribue à maintenir un état d’esprit autour de la défense de la famille et ce mouvement social, de l’aveu même de bon nombre d’observateurs, est parti pour durer. Et pour durer longtemps.

 

La Manif Pour Tous avait vu juste 

Dès la présentation du projet de loi Taubira, La Manif Pour Tous avait expliqué que ce « bouleversement de civilisation » cher à Christiane Taubira ne répondait pas à une attente ni chez les personnes homosexuelles ni au sein de la société française. Avec quelques milliers de mariages célébrés en deux ans, et une tendance à la baisse enregistrée en 2014 (10 000) par rapport à 2013 (7 500 mais uniquement sur 7,5 mois), on se demande bien pourquoi le gouvernement s’est entêté. D’autant que les conséquences de cette loi Taubira ont aussi été dénoncées depuis le début par La Manif Pour Tous. Ce sont en particulier les conséquences en matière de filiation qui sont les plus graves et qui provoquent une vague d’inquiétude dans la société et chez les responsables politiques. Tous les slogans scandés depuis 2 ans et demie par des millions de citoyens n’ont pas pris une ride : « Un père, une mère, c’est élémentaire », « Tous nés d’un homme et d’une femme », « On veut du boulot, pas du mariage homo », « Hollande, tes lois on n'en veut pas ! », « Familles attaquées, société en danger », « Utérus exploité, peuple révolté », « PMA sans papa, on n'en veut pas », « On veut du sexe pas du genre », « Ovule et testicule : la bonne formule »…

 

Adoption, PMA « sans père », usines à bébés…

Avec le mariage, la loi Taubira a ouvert l’adoption pour les couples de personnes de même sexe. Cela revient à priver délibérément et définitivement un enfant de son droit à avoir un père et une mère : c’est d’autant plus cruel pour des enfants ayant connu l’orphelinat.« L’adoption, c’est redonner un père et une mère à un enfant qui en a été privé par un aléa de la vie. La justice doit protéger les enfants et rien ne peut justifier de les rendre adoptables par la seule volonté des adultes. On ne crée pas délibérément un enfant privé de père. C’est une injustice. C’est un acte égoïste » estime Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous. Car le droit à l’adoption menace aujourd’hui de se transformer en droit à l’enfant, en particulier avec la PMA « sans père » et la GPA (Gestation Pour Autrui). Certes, des verrous demeurent aujourd’hui dans la loi française mais le lobby LGBT ne cache pas sa volonté de légaliser l’accès à la PMA pour les couples de femmes (ce qui revient à concevoir délibérément un enfant en le privant de son père) et  la GPA, c’est-à-dire le recours aux mères porteuses. « Voulons-nous demain des usines à bébés dans notre pays, dans la patrie des droits de l’homme ? Voulons-nous demain encourager nos compatriotes à faire tourner les usines à bébés en Inde, en Thaïlande ou au Nigéria ? » interroge Ludovine de La Rochère. « La réponse est non. Or, la loi Taubira est le chemin qui conduit vers cette destruction de la filiation et de la famille. C’est pourquoi elle ne peut être conservée en l’état. C’est aussi la raison pour laquelle elle n’est pas entrée dans les mœurs et ne le sera jamais » poursuit-elle.

 

Vers les échéances de 2017 et au-delà

La Manif Pour Tous entame le 12 mai prochain un Tour de France qui va se prolonger jusqu’à l’été. Objectifs : informer les Français et sensibiliser les élus, en particulier les parlementaires sur les conséquences de la loi Taubira et les menaces qui pèsent sur la famille et les droits de l’enfant. Une proposition de loi vient d’ailleurs d’être déposée à l’Assemblée nationale par Valérie Boyer, députée des Bouches-du-Rhône et secrétaire nationale en charge de l’égalité homme-femme à l’UMP. Cette proposition de loi vise notamment créer un délit spécial autour de la GPA et de sa promotion. Elle est d’ores et déjà co-signée par une cinquantaine de députés. « Nous travaillons également à notre prochaine université d’été, à un dispositif en vue des élections régionales et aussi des échéances de 2017. La Manif Pour Tous et ses millions de sympathisants qui ont osé faire entendre leur voix contre la loi Taubira restent plus que jamais mobilisés et déterminés » précise Albéric Dumont, Vice-Président de La Manif Pour Tous. 

 

ONLR : On Ne Lâche Rien !

 

 

Retrouvez nous sur :

 

 

Posté par DUDOUIT à 16:23 - Permalien [#]

La Manif Pour Tous rayonne en Europe...

 

Tous nés d’un homme et d’une femme

 

Helsinki, le 28 mars 2015

 

 

Communiqué de presse

 

 

 

 

 

La Manif Pour Tous rayonne en Europe 

 

Après l’Allemagne le week-end dernier, La Manif Pour Tous se mobilise  aujourd’hui à Helsinki (Finlande) pour défendre le droit des enfants d’avoir un père et une mère.

 

 Prochain rendez-vous de ce Tour d’Europe : l’Irlande.

 

 

« Aito avioliitto » est la déclinaison finlandaise de La Manif Pour Tous. En faisant référence au « mariage véritable », le mouvement social continue son développement au-delà des frontières de l’hexagone pour défendre le mariage homme/femme et la filiation père/mère/enfant.

 

 

« Le contexte est assez similaire : il y a d’un côté un lobbying efficace de la part de groupuscules militants LGBT, parfois très radicaux, et de l’autre un réveil des consciences d’une ampleur historique et une détermination citoyenne des familles à se mobiliser dans la durée » explique Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif Pour Tous, invitée ce week-end à Helsinki par un collectif d’associations déterminées à s’inspirer de la réussite populaire et durable du mouvement né il y 2 ans et demi pour dire NON à la loi Taubira et à ses conséquences (PMA sans père, GPA…). En France comme en Finlande et dans tous les pays d’Europe, les militants LGBT ne rassemblent jamais le peuple autour de leur revendications radicales et extrémistes, ni dans des pétitions ni dans la rue.  Il est donc grand temps d’écouter l’avis des peuples qui défendent les droits des enfants et la prise en compte de la réalité homme/femme et de la richesse du lien père/mère/enfant.

 

 

En Finlande, une loi autorisant le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe a été adoptée le 28 novembre dernier. Mais le Parlement n’a pas répondu à des objections juridiques qui avaient été formulées par des experts. Afin d’obliger le Parlement à examiner ces arguments, notamment en faveur de l’intérêt de l’enfant qui ne peut être privé délibérément d’avoir un père ou une mère, les partisans de La Manif Pour Tous Finlande (Aito Aviolootto) lancent aujourd’hui une pétition nationale co-gérée avec les autorités publiques (ministère de l’Intérieur). Objectif : réunir plus de 50.000 signatures sur les 5 millions de Finlandais. « Une telle initiative rappelle forcément la pétition historique de La Manif Pour Tous remise au CESE, Conseil Economique Social et Environnemental, en février 2013. Nos équipes avaient réussi à rassembler 700.000 signatures en quelques semaines : une mobilisation historique » souligne Ludovine de La Rochère qui est venue partager l’expérience et l’expertise de La Manif Pour Tous avec les dirigeants finlandais. Au cœur des débats, les recettes de la capacité de mobilisation populaire, y compris chez les personnes homosexuelles qui dénoncent les revendications du lobby LGBT, ont été partagées par Ludovine de La Rochère.

 

 

Ce déplacement en Finlande s’inscrit par ailleurs dans la mobilisation de La Manif Pour Tous pour obtenir l’abolition universelle de la Gestation Pour Autrui, pratique indigne, intolérable et odieuse qui conduit à l’asservissement de la femme et à la marchandisation et la chosification de l’enfant. Les partenaires finlandais viennent en effet de rejoindre l’initiative « No Maternity Traffic » (http://www.nomaternitytraffic.eu).

 

 

Prochaine étape de ce tour d’Europe : l’Irlande où un référendum sur le mariage et l’adoption par les personnes de même sexe doit se tenir fin mai.

 

 


Contact presse

Tel : 06 81 70 76 58   /   contact-presse@lamanifpourtous.fr  

 

 

Retrouvez nous sur :        

Posté par DUDOUIT à 23:27 - Permalien [#]

vendredi 13 mars 2015 : prochaine veillée des Veilleurs de Moulins

logo1 Les Veilleurs

 

Les Veilleurs de Moulins

 

vous invitent à vous joindre à leur prochaine veillée

 

Date : vendredi 13 mars 2015 à 20h30

Lieu : devant la mairie de Moulins

 

Posté par DUDOUIT à 23:48 - Permalien [#]



Elections départementales de mars 2015 : engageons-nous avec les candidats qui nous soutiennent et allons voter !

 

 

       

   SOYONS ACTIFS          SOYONS PRESENTS


 

 

Depuis plus de deux ans, nous nous battons contre les réformes sociétales que le président Hollande et ses amis veulent nous imposer.

Depuis plus de deux ans, manifestations après manifestations, nous dénonçons avec force la loi Taubira et ses conséquences (PMA, GPA, théorie du genre…). Tout ce que nous avions annoncé s’est avéré exact, en dépit des dénégations du gouvernement. L’enfant est en passe de devenir une marchandise.

Depuis plus de deux ans, élections après élections, nous nous sommes mobilisés pour faire reconnaître la place essentielle de la famille au sein de la société, l’altérité incontournable homme-femme, la juste place de l’enfant entre son père et sa mère, le libre choix de l’éducation hors idéologie du genre.

Nous représentons maintenant une force nouvelle, silencieuse et hors partis politiques classiques, mais qui peut se quantifier et doit commencer  à faire réfléchir les politiques (surtout avec la monté des partis marginaux).


Alors si nous restons convaincus de la justesse de notre combat,

si nous restons attachés aux valeurs que nous défendons,

si nous ressentons encore l’absolue nécessité de se battre,

nous devons une nouvelle fois nous mobiliser en demandant aux candidats aux élections départementales de nous soutenir. Par tradition, nous représentons un électorat très mobilisé, très attentif aux prises d’engagement des candidats sur les sujets de la famille, le mariage et l’enfant.

 

Alors, une fois encore pesons dans le débat, d’autant que dans ce type d’élections, la participation est structurellement faible. Nos votes pèseront donc plus et seront recherchés par les candidats.

Pour tout cela, à l’occasion des réunions préparatoires que les candidats organisent dans toutes les communes, il est important d’interroger et d’inviter tous les candidats à signer individuellement la charte jointe. Il faut saisir cette occasion pour aller à la rencontre des candidats et d’établir des relations étroites et pérennes avec eux.

Les futurs élus seront demain les acteurs de la gestion du département et de la région, alors investissons pour l’avenir et ne restons pas las bras croisés.

Engageons-nous avec les candidats qui nous soutiennent en allant voter !

 

LMPT 03

 

Documents à votre disposition en cliquant sous les liens suivants :

 

- Message à nos sympathisants :      aux_sympathisants_vd

 

- Charte à faire signer aux candidats des élections départementales de mars 2015 :   charte_de_partementales_vdef

 

Posté par DUDOUIT à 23:45 - Permalien [#]

8 mars 2015 : à l'occasion de la Journée internationale des droits de la femme

 

  

 

Paris – 8 mars 2015

Journée Internationale des droits de la femme

 

Ni location de femmes, ni vente d’enfants : abolissons la GPA ! 

 

Lutte contre les usines à bébés : La Manif Pour Tous passe à la vitesse supérieure pour l’interdiction de toute forme de GPA dans le monde

 

Alerter, mobiliser, proposer : c’est ce que propose La Manif Pour Tous pour l’interdiction effective la pratique de la GPA en France et dans le Monde. Cette stratégie repose sur une batterie d’actions complémentaires (militante, juridique, intellectuelle, politique) et implique l’internationalisation du mouvement.

 

C’est dans un Palais Brongniart bondé que plus de 700 personnes, dont une soixantaine de représentants d’associations internationales, ont participé au 1er Forum International pour l’Abolition de la GPA (Gestation Pour Autrui, c’est-à-dire le recours aux mères porteuses). Symboliquement, il s’est tenu au Palais Brongniart, symbole d’un nouveau marché lucratif que nous dénonçons, celui de la femme et de l’enfant, et il s’est déroulé en cette journée internationale des droits de la femme. Pendant 3 heures, des intervenants venant de France, mais aussi des Etats-Unis, de Belgique et d’Italie, se sont succédés à la tribune pour dénoncer la GPA et appeler à tout mettre en œuvre pour l’interdire dans l’hexagone et partout dans le monde. Les tristement célèbres usines à bébés en Inde ou en Thaïlande doivent cesser d’exister et toute forme de GPA doit être interdite, et cette interdiction doit être effective. Autrement dit, il est temps de dénoncer et de mettre un terme définitif à la tolérance dont fait preuve la France en autorisant au cas par cas la reconnaissance des enfants nés de GPA à l’étranger suite à une commande par un couple de Français (hétérosexuel ou homosexuel).

 

 

Une batterie d’actions pour interdire réellement la GPA

 

Cet événement de La Manif Pour Tous est le coup d’envoi d’une vaste campagne de mobilisation. En effet, comme l’a rappelé dans son discours de clôture Ludovine de La Rochère, Présidente du mouvement, Manuel Valls a fermement condamné la GPA, une « pratique intolérable de commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes » selon ses propres mots. Mais les actes annoncés par le Premier ministre ne sont toujours pas au rendez-vous. C’est pourquoi La Manif Pour Tous lance une vaste campagne :

 

  • Veiller et alerter : en lançant un observatoire de la GPA et du transhumanisme pour renforcer son rôle de lanceur d’alerte.

 

  • Informer et mobiliser : en organisant un Tour de France au printemps puis un Tour d’Europe, La Manif Pour Tous souhaite mobiliser ses militants région par région pour expliquer les enjeux et la réalité de la GPA, cette « Grossesse Pour Abandon », cette « Génération Par Autrui », cette pratique indigne de la femme. Cette tournée en régions et dans d’autres pays d’Europe (Italie, Allemagne, Finlande…) sera l’occasion de rencontrer et sensibiliser les parlementaires et les élus locaux. Une campagne d’affichage va accompagner cette importante mobilisation en région.


  • Concevoir et proposer : réfléchir, élaborer, proposer des solutions concrètes aux responsables politiques présents et à venir.

Enfin, La Manif Pour Tous se réjouit du dépôt, la semaine prochaine, d’une proposition de loi par Valérie Boyer, député de Marseille et secrétaire nationale à l’égalité homme-femme à l’UMP. Elle donnera les moyens de ses ambitions pour lutter efficacement contre la GPA et donc sortir enfin de l’hypocrisie autour de la tolérance dont font preuve les pouvoirs publics. Les droits de la femme et de l’enfant n’ayant pas de frontières, la détermination de La Manif Pour Tous est forte : réussir à interdire toute forme de GPA partout dans le monde, ce qui supposera à l’évidence une convention internationale.

 

 

Nouvelle campagne de La Manif Pour Tous

 
 
  •  

A propos de La Manif Pour Tous

La Manif Pour Tous est un mouvement spontané, populaire et divers qui sʼoppose à la pratique de la

PMA « sans père », à la GPA (mères porteuses), à lʼenseignement de lʼidéologie du genre tout en

condamnant toute forme dʼhomophobie. Née en octobre 2012 pour marquer le refus du peuple

français de la loi Taubira dont elle demande toujours lʼabrogation (sans rétroactivité), La Manif Pour

Tous a rassemblé des foules immenses lors dʼévénements historiques pour rappeler que le mariage

Homme-Femme et la filiation Père-Mère-Enfant constituent les fondements de la société et de son

avenir.

Vous pouvez télécharger, en cliquant sur les liens suivants :

- le discours de Ludovine de La Rochère, le 8 mars 2015, en clôture du Forum international pour l'abolition de la GPA à Paris :
Forum_GPA___Discours_Clo_ture__8_mars_2015_
- le communiqué de presse du 8 mars 2015 contre la GPA :
CP___Contre_la_GPA__La_Manif_Pour_Tous_passe_a__la_vitesse_supe_rieure__Journe_e_de_la_femme_2015_

Posté par DUDOUIT à 23:32 - Permalien [#]

Soutenez la pétition « No Maternity Traffic » pour l’interdiction effective de la GPA dans les 47 pays membres

 



  • Parce que les êtres humains ne sont pas des objets

  • Parce qu’ils ne sont ni à donner, ni à louer, ni à vendre

 

la pétition « No Maternity Trafffic »
appelle le Conseil de l’Europe à s’engager
pour l’interdiction effective de la gestation pour autrui (GPA).

Du 20 novembre 2014  - 25e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant -
au 8 mars 2015, journée internationale de la femme, 

tous les citoyens des pays membres du Conseil de l’Europe
sont invités à soutenir la pétition No Maternity Traffic sur le site

www.nomaternitytraffic.eu



  • Parce que la GPA exploite des femmes et fait d’enfants l’objet de contrats en vue de leur conception et de leur abandon par leur mère
  • Parce qu’il s’agit d’une forme de traite d’êtres humains, 


« No Maternity Traffic » 
est soutenu et relayé par des associations nationales et européennes agissant pour le respect de l’enfance, des femmes, de la dignité et des droits humains, soutenant et relayant auprès de leurs concitoyens, notamment l’Agence Européenne des Adoptés, l’Appel des professionnels de l’enfance, Alliance VITA, Care for Europe, European Center for law & justice, Fondazione Novae Terrae, La Manif Pour Tous, Human Dignity Watch, U Ime obitelji,...

Posté par DUDOUIT à 20:33 - Permalien [#]

8 mars 2015 : Forum international pour l'abolition de la GPA



La Manif pour tous poursuit son action afin de faire interdire la GPA en France et dans le monde.


Des contacts sont pris au niveau international avec des associations, des responsables politiques.


Pendant ce temps, insidieusement, plusieurs décisions récentes de la Cour Européenne des Droits de l’Homme viennent de contribuer à installer de fait la GPA en Europe…


La décision la plus récente concerne la condamnation de l’Italie pour avoir séparé un enfant conçu en Russie par GPA du couple qui l’avait acheté ! Si les Parlements et les Gouvernements ne font rien la GPA risque de devenir un “nouveau droit” imposé par des règles supra nationales.


Voilà pourquoi nous devons nous mobiliser pour attirer l’attention de nos concitoyens, de nos élus.



Pour tous ceux qui seront en région parisienne
le dimanche 8 mars prochain,
voici également une invitation à participer à un événement exceptionnel qui se tiendra à la Bourse… 


pour rappeler aux responsables politiques, aux médias, aux décideurs que l’enfant n’est pas une marchandise.
 



Forum international pour l'abolition de la GPA

8 mars, Place de la Bourse

Inscriptions ici



 

 

Faîtes connaître cet événement autour de vous !!!

Posté par DUDOUIT à 20:19 - Permalien [#]

Voeux de Ludovine de La Rochère, Présidente de La Manif pour Tous


Le 5 janvier 2015


Chers amis de La Manif Pour Tous,

A l’aube de cette nouvelle année, permettez-moi d’adresser à chacun de vous tous mes vœux : que 2015 réponde à vos souhaits les plus chers, personnels, familiaux, professionnels… et militants !

Comme les années précédentes, nous aurons tous, en 2015, à combattre sans relâche pour la défense de notre humanité et ce, dans le contexte éprouvant que nous connaissons.

En effet, dans la situation actuelle, il n’est malheureusement pas envisageable de reprendre tranquillement le cours de nos affaires personnelles en oubliant ce qui risque d’advenir de notre société. Nous avons la responsabilité de tout faire pour que nos enfants, petits-enfants et leurs descendants héritent de la civilisation et de l’humanité qu’ils sont en droit d’attendre de nous, leurs prédécesseurs.

Nous sommes conscients que l’être humain est un « sujet » doué de conscience et de liberté, appelé à vivre de façon responsable vis-à-vis de lui-même et des autres. Son ineffable dignité appelle le respect absolu de son intégrité, notamment dans son identité d’homme ou de femme et avec les conséquences que cela implique (égalité et différences, altérité, filiation, etc).

Autrement dit, nous savons pertinemment que l'être humain n'est pas une « chose » ou un « objet » que l’on peut utiliser à son gré, en recourant notamment à des artifices techniques pour transgresser les limites intrinsèques à notre humanité, limites que certains de nos concitoyens croient être des entraves à leur liberté. Or c’est au contraire en partant de ses limites que l’Homme peut accéder à la liberté !

Comme nous l’avons vu ces derniers mois, tout cela repose sur la confusion entre bien commun et opinion majoritaire (laquelle est manipulée, comme l’atteste à lui seul l’intitulé mensonger de « mariage pour tous »), la volonté aberrante du législateur de ne plus tenir compte du réel (comme si la loi pouvait rendre deux personnes de même sexe capables de fonder ensemble une famille !), folie des juges nationaux et internationaux qui détournent le droit et oublient eux aussi la justice la plus élémentaire due à l’enfant (qu’ils privent d’une filiation vraisemblable et de père ou mère), volonté de faire croire que les identités sexuelles homme/femme ne sont que sociales et culturelles et qu’elles sont sans importance ni conséquence… Volonté, finalement, de faire de l’homme un sur-homme. Avec, pour conséquence, la création de nouvelles et terribles injustices.

Ainsi, Christiane Taubira, Ministre de la « Justice », prétendument opposée à l’esclavage, facilite en réalité son développement par sa circulaire de janvier 2013 : elle ne voit pas, ou ne veut pas voir, que la GPA est une forme moderne d’esclavage qui conduira au développement d’une nouvelle classe de sous-être humains, ceux-ci étant réduits à leur ventre utilisé pour faire des enfants au profit de ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas les procréer, attendre et enfanter eux-mêmes.

Mme Taubira a d’ailleurs déclaré, au début des « débats » sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe, qu’il s’agissait de « changer de civilisation ». En réalité, le mot « changer » est faible, car il s’agit de déconstruire la civilisation : en effet, le plus fort (l’adulte) peut désormais, avec la complicité du législateur et du juge, porter atteinte aux droits fondamentaux du plus faible (l’enfant).

De tels changements de paradigmes (du droit fondé sur le réel au droit fondé sur une fiction, du droit de l’enfant au droit à l’enfant, du limité à l’illimité, de la défense du plus faible au droit du plus fort…) augurent de l’avènement du « Meilleur des mondes »… si ce n’est que La Manif Pour Tous, c’est-à-dire vous tous, avez mis François Hollande, le gouvernement et les parlementaires en grande difficulté ! Alors qu’ils pensaient agir à leur guise, sous prétexte de « droits nouveaux », d’ « égalité », de « progrès »… (mots-valises qui sont leurs seuls et pauvres arguments, mais qui ne signifient plus rien), ils sont confrontés à notre opposition farouche, déterminée et d’autant plus difficile pour eux à combattre qu’elle est pacifique.

Enfin, élément essentiel : alors qu’ils ne s’y attendaient pas, le mouvement continue de mobiliser ! Et c’est dans cette poursuite même que nous avons obtenu nos victoires les plus importantes : arrêt du processus de légalisation de la PMA sans père (prévu à l’origine avec la loi Taubira), retrait du projet de loi « familles » de Dominique Bertinotti, recul décisif sur la GPA (avec le retournement de position de Manuel Valls), Plan « Egalité » de l’Education nationale très en retrait par rapport à l’ « ABCD de l’égalité ». Et même, par peur de notre réaction, retard et dilution du projet de loi fin de vie (qui cependant revient bien à une euthanasie malgré les mots qui tente de le masquer).

Cependant, François Hollande et son gouvernement n’ont pas renoncé à leurs projets délétères, loin s’en faut : comptant sur le temps qui passe et la mémoire courte des Français, ils attendent des jours meilleurs et, d’ici là, utilisent notamment la complicité de certains juges pour faire avancer leurs prétendus « progrès ». Ainsi, la Cour de cassation a rendu un avis positif sur l’adoption d’un enfant par la conjointe d’une femme l’ayant conçu par PMA à l’étranger (en toute illégalité donc) et le Conseil constitutionnel a validé la circulaire Taubira au prétexte des arrêts de la CEDH sur la GPA (circulaire qui revient à donner effet aux contrats de GPA, ce qui est contraire au droit français). Ceci en attendant l’avis du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) dont François Hollande a changé la composition après avoir dit qu’il suivrait son avis sur la PMA sans père (à noter : comme son nom l’indique, le CCNE n’est en principe que consultatif !)…

A vrai dire, la situation n’est pas sans rappeler ce propos de Bossuet : « Il y a des lois fondamentales qu’on ne peut changer. En les violant, on ébranle tous les fondements de la terre. C’est alors que les nations semblent chanceler comme troublées et prises de vin, ainsi que parlent les prophètes. L’esprit de vertige les possède et leur chute est inévitable parce que les peuples ont violé les lois, changé le droit public et rompu les pactes les plus solennels. »

C’est pourquoi La Manif Pour Tous ne lâche rien : elle continue à agir afin que le mariage soit à nouveau reconnu en France comme l’union d’un homme et d’une femme, pour que les enfants ne puissent être adoptés dans un contexte qui les prive de père ou de mère, pour que la PMA sans père et la GPA restent interdites et que ces interdictions soient respectées et défendues même au-delà de nos frontières. La Manif Pour Tous s’oppose à la mise en œuvre et à la diffusion de l’idéologie du genre, hypothèse émise par quelques sociologues militants n’ayant en réalité aucun fondement scientifique sérieux, bien au contraire.

Il s’agit donc d’un combat qui ne concerne pas seulement la politique (au sens grec du terme), mais aussi l’éducation et la culture. Ce combat suppose aussi de s’adresser à tous les Français, de toutes sensibilités philosophiques, politiques, etc.

Pour l’année qui vient, La Manif Pour Tous ne prévoit pas (à ce jour, cela peut toujours changer !) d’organiser des manifestations tous les mois : celles-ci doivent rester des événements exceptionnels ! Le mouvement organise quand nécessaire d’autres types de rassemblements, des colloques et conférences, universités d’été, Grenelle ; il agit en justice ; il intervient auprès des élus et leaders d’opinion ; il intervient dans les médias, communique sur les réseaux sociaux, conçoit et diffuse des vidéos pédagogiques, organise des pétitions d’envergure, etc.

En outre, parce que cette idéologie, jointe à d’autres courants tels que le libertarisme et le trans-humanisme (qui vise la réalisation de l’homme « augmenté »), concerne beaucoup d’autres pays, La Manif Pour Tous développe aussi son action au niveau international : elle développe des relations et actions avec des mouvements d’autres pays comme elle intervient de plus en plus auprès des députés européens et se prépare à faire de même auprès de l’ONU (auprès du Comité des droits de l’enfant notamment).

Cependant, La Manif Pour Tous c’est vous : volontaires, donateurs, manifestants, sympathisants…

Oui, chacun de vous est responsable de la poursuite de la mobilisation et de nos succès à venir dans la défense de notre humanité.

En effet, c’est en occupant, de diverses manières, l’espace public que les vraies questions peuvent être abordées au vu et au su de tous nos concitoyens. La Manif Pour Tous a donc besoin de chacun de vous pour écouter ses appels, relayer ses messages, participer à ses événements et actions, lui donner les moyens d’agir… Croyez-moi : chacun de vous est irremplaçable dans ce combat au service de la famille et, au-delà, du bien commun.

Car "Quand un peuple ne défend plus ses libertés et ses droits, il devient mûr pour l'esclavage " (Jean-Jacques Rousseau)

 

Merci de votre extraordinaire mobilisation depuis 2012.

La Manif Pour Tous compte donc sur vous en 2015, année qui commence avec déjà deux rendez-vous : l'appel à signer en ligne sur www.nomaternitytraffic.eu  et le forum international sur la GPA prévu à la Bourse de Paris le 8 mars prochain.

Très bonne année militante à tous  

ONLR,

 

Ludovine

Présidente de La Manif Pour Tous

Posté par DUDOUIT à 09:15 - Permalien [#]