• Parce que les êtres humains ne sont pas des objets

  • Parce qu’ils ne sont ni à donner, ni à louer, ni à vendre

 

la pétition « No Maternity Trafffic »
appelle le Conseil de l’Europe à s’engager
pour l’interdiction effective de la gestation pour autrui (GPA).

Du 20 novembre 2014  - 25e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant -
au 8 mars 2015, journée internationale de la femme, 

tous les citoyens des pays membres du Conseil de l’Europe
sont invités à soutenir la pétition No Maternity Traffic sur le site

www.nomaternitytraffic.eu



  • Parce que la GPA exploite des femmes et fait d’enfants l’objet de contrats en vue de leur conception et de leur abandon par leur mère
  • Parce qu’il s’agit d’une forme de traite d’êtres humains, 


« No Maternity Traffic » 
est soutenu et relayé par des associations nationales et européennes agissant pour le respect de l’enfance, des femmes, de la dignité et des droits humains, soutenant et relayant auprès de leurs concitoyens, notamment l’Agence Européenne des Adoptés, l’Appel des professionnels de l’enfance, Alliance VITA, Care for Europe, European Center for law & justice, Fondazione Novae Terrae, La Manif Pour Tous, Human Dignity Watch, U Ime obitelji,...