Le 3 septembre 2014
Chers amis,

En espérant que chacun ait pu profiter au mieux de la trêve estivale pour se reposer et se ressourcer, je vous propose de faire un point de situation en ce début septembre.
Gardez dans vos pensées Marie-Hélène qui est chez ses enfants à Bordeaux.


Politique et changement de gouvernement 

Le président et le premier ministre ont donc décidé de modifier l'assiette du gouvernement après des déclarations quelque peu incisives de certains de ses ministres. Pour le combat qui nous anime, il n'est pas sûr que l'arrivée de Najat Vallaud-Belkacem à l'éducation nationale soit de bonne augure pour défendre la famille et les enfants tant ses prises de position sur la théorie du genre et l'ABDC de l'égalité sont orientées. Il convient d'être particulièrement vigilant dans les semaines qui viennent.

Plus globalement, il est à craindre que le virage annoncé vers la gestion social-démocrate de notre économie ne soit compensé par une accélération des réformes sociétales promises par le candidat Hollande. Si le premier ministre veut pouvoir disposer d'une majorité à l'Assemblée, il va devoir donner des preuves d'amour à son aile gauche : il poursuivra donc ses ouvertures vers sa nouvelle société moderniste niant la famille, "éduquant" les enfants à la sauce libertaire et, plus grave encore, cherchant à placer l'homme comme clé de voûte de l'univers, en refusant son essence divine (l'homme n'est qu'un amas de cellules sans âme que l'on peut faire disparaître avant la naissance et bientôt on pourra décider de sa fin de vie).

Tout cela, nous le combattons, depuis très longtemps pour certains (VITA en particulier, beaucoup d'autres aussi...) et depuis plus de deux ans avec LMPT.

Face à ces graves menaces, il faut bien reconnaître qu'il est aujourd'hui difficile d'identifier une force politique capable de prendre en compte nos souhaits et nos convictions. Il n'est qu'à voir la déliquescence de l'ensemble des partis politiques pour mesurer l'état catastrophique de notre pays.

Alors à tous ceux qui refusent ces évolutions sociétales, 
à tous ceux qui pensent que la vie, et son essence divine,
est le bien le plus précieux, 
à tous ceux qui veulent que leurs enfants méritent une vraie éducation
fondée sur de vraies valeurs, 

il est de notre devoir de poursuivre l'action,
de dire encore et toujours
que le gouvernement et ses soutiens occultes n'ont pas le droit de légiférer
sur ce qui appartient à la conscience.

LMPT

A l'heure actuelle, deux événements sont en cours de préparation.

L'université d'été
  les 13 et 14 septembre à Palavas les Flots dans le midi :
chacun a le libre choix d'y participer. J'irai à ce rassemblement. J'invite tous ceux qui le peuvent à s'y rendre.

Une manifestation le 5 octobre à Paris et Bordeaux
 :
c'est la meilleure façon de montrer notre détermination et de dire au président que nous refusons ses volontés sociétales.
A l'évidence, le combat est aujourd'hui plus difficile, une certaine usure face au passé est ressentie par beaucoup. Il me semble cependant que les enjeux sont tels qu'ils nécessitent mieux que nos petits atermoiements et les contraintes de notre petit train train quotidien.
Il est indispensable de peser sur ce débat, sinon tous ce qui est dans les cartons du président et de ses amis occultes deviendra une réalité. 

Nous devons l'empêcher, nous devons dire et montrer à toutes les forces politiques, de touts bords, que nous voulons garder nos consciences et que nous voulons garder la maîtrise de l'éducation de nos enfants. Que nous voulons défendre la vie et que nous ne reconnaissons pas au gouvernement le droit de traiter par la loi ce sujet.

Alors il faut
nous convaincre de l'impérieuse nécessité d'être à Paris le 5 octobre.

S'il s'avérait que cette mobilisation soit moins importante que la précédente, vous imaginez la joie et le bonheur du président et sa clique !!!  
Alors, assumons nos responsabilités et, en dépit de toutes les contraintes, agissons !
Nous aurons à notre disposition, dans les jours qui viennent, des tracts et affiches.

En ce qui concerne les inscriptions, elles seront très probablement centralisées au niveau de l'Allier et nous mettrons à disposition les moyens nécessaires au transport.

Aussi je vous demande de faire circuler ce message à l'ensemble du réseau : nous avons un véritable devoir d'informer et de réveiller les personnes pour qui la famille et la vie sont des réalités qui doivent être défendues.

Une réunion sera organisée après l'université d'été aux environs du 19 septembre. 

Philippe Chevallier-Chantepie
LMPT 03